Chantilly de karité [recette]

Le chantilly de beurre de karité et d’aloe vera

karité chantilly

ou shealoe de son petit nom

Voici une recette super simple qui m’a demandé pas mal de recherches pour avoir idée des dosages et de la manière de procéder… Soit disant le temps c’est de l’argent, mais quand je vois le prix de ces baumes, je me dis : just do it !

L’intérêt de transformer le beurre de karité en chantilly ? La texture voyons ! Elle est plus pénétrante, fondante et agréable. Le beurre de karité est riche, apaisant, calmant. Et puis, l’ajout d’une huile végétale et d’aloe vera en fait un soin parfait pour les peaux sèches, fragiles, sensibles. L’huile d’amande douce est toute conseillée car elle est nourrissante et passe-partout. L’aloe vera, on n’en fait plus la pub : protecteur et pseudo-hydratant (cet effet est parfois contredit).

Si vous n’avez pas de fouet électrique, vous pouvez utiliser le robot (nettoyé et désinfecté tout de même), mais il faut le dire, ce n’est pas simple pour de petites quantités. Sinon, à la main ! Il paraît que ça se fait avec beaucoup d’huile de coude.

pot karité

Pour cette recette il vous faut :

  • Un bol assez profond pour ne pas craindre les « éclaboussures » grasses du karité ;
  • Un fouet ou batteur électrique (le mien de 200 watts surchauffe vers la fin mais fait du bon travail) ;
  • Une cuillère ou spatule pour racler les bords du bol et transvaser dans ;
  • Un pot en verre (récup pour ma part) ;
  • 50 g de karité (à ce que j’ai retenu, la part de karité ne doit jamais être inférieure à 50% de la recette) ;
  • 25 g d’HV (huile végétale) amande douce ;
  • 25 g d’aloe vera (j’ai fait moitié moitié amande douce / aloe pour cette première tentative).

Sans le batteur, il faut préalablement écraser le beurre de karité dans le bol ; avec le batteur, on mouline directement.

Quand la texture est devenue chantilly, on rajoute l’HV, on mouline. Quand c’est bien homogène, on rajoute l’aloe vera, et on mouline encore.

Et voilà, on transvase tout ça dans un petit pot en verre tout propre et désinfecté. On étiquette. C’est gras, et tout doux!

karité chantilly zoom


Il faut savoir que l’ajout d’aloe vera rend la préparation sujette au développement de bactéries. Donc, soit on opte pour l’ajout de conservateur (cosgard à hauteur de 0,6% du poids total de la prépa), soit on surveille ce pot et au moindre changement d’odeur ou de texture… on jette. D’où l’intérêt de faire de petites doses.

On peut aussi rajouter de la vitamine E qui jouera le rôle de conservateur non pas antibactérien mais plutôt anti-rancissement des huiles (à hauteur de 0,2% du poids de l’huile végétale). On parle d’antioxydant. Le karité contient déjà une partie de vitamine E naturellement donc je n’ai rien rajouté. Personnellement, je voulais cette chantilly très neutre, donc je sais que je ne la conserverai pas 6 mois. Je verrais bien.

Par ailleurs, je souligne que l’huile végétale d’amande douce est à proscrire chez les personnes allergiques aux fruits à coques car ça pourrait également déclencher des réactions. Dans ce cas, on peut sûrement remplacer par celle de noyau d’abricot, très douce et bien tolérée. Cette question est sujette à débat, mais par principe de précaution, je vous préviens.


La qualité des produits bruts est importante : l’aloe vera de Pur Aloe a toujours fait ses preuves chez moi, le beurre de karité de cap cosmetic me convient, et l’huile d’amande douce je l’ai prise chez Aroma-Zone. Sinon, tout se trouve facilement en magasin bio.

karité chantilly zoom2

Ça ne prend pas plus de 10 minutes et le résultat est super sympa. On peut l’utiliser sur des parties sèches du corps de la tête au pied vu sa composition simplissime.

Plus d’hésitations pour tester ce petit baume chantilly home made 🙂

Une réflexion sur “Chantilly de karité [recette]

  1. C’est magnifique ! Moi aussi ça me donne envie d’en manger. Il ne me manque plus que toi pour le faire avec moi, ce qui implique (quand même) de traverser la moitié du monde. (Accessoirement, il reste aussi à trouver de l’aloe vera et de l’huile d’amande douce dans mon bled paumé du Japon, ce qui n’est finalement pas accessoire). Je t’embrasse, continue de me faire rêver avec tes superbes recettes 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s