Les soins sans huiles essentielles…

Ou comment remplacer les huiles essentielles au quotidien?

Petite intro

Suite à mon article sur l’abus des huiles essentielles dans notre vie quotidienne, j’ai décidé de vous exposer mes astuces pour passer outre tout en continuant à se soigner naturellement.
Je tiens à préciser que je ne fais pas un bond en arrière, je ne reviens pas sur une pratique que j’ai depuis des années. Seulement, je veux prendre conscience de sa place au quotidien et vous montrer qu’il est facile de tomber dans le piège des HE à tout bout de champ, mais qu’il est aussi facile d’en sortir !
Je pose la question: est-ce que les huiles essentielles ont des effets secondaires ? Selon mes connaissances non. Il y a des risques, des contre-indications nombreuses selon le profil du patient mais aussi le profil de l’HE, un danger de surdose. Je parlerai plutôt d’effets indésirables. Pour autant, est-ce une raison pour en abuser ?
Je ne crois pas l’avoir dit précédemment, mais si j’utilise encore des huiles essentielles, j’évite la voie orale que je trouve dangereuse sans réelles connaissances et très très conseillée à tort et à travers. Un massage ou une inhalation sèche sont largement assez efficaces sans recourir à l’ingestion.

Allez, j’en viens à mon propos principal. Les quelques cas que j’ai pu voir seront sûrement très personnels mais qui sait, peut-être cela aidera certains d’entre vous !

 

cosmetology-2654390_1920

Les huiles végétales – trésor tout doux

Ma première solution est de se tourner vers les huiles végétales. Elles regorgent d’actifs efficaces. Il faut parfois un peu de patience et quelques tests. Attention à bien les conserver. Par exemple, la cameline ou le rosier muscat se conservent au frais et l’huile de noyau d’abricot est plus sujette que d’autres au rancissement.

Chez moi, on trouve :

  • L’huile de nigelle que j’utilise pour ce qui est problème de démangeaisons (cuir chevelu ou peau).
  • L’huile de noyau d’abricot qui donne un effet velouté à la peau, qui l’adoucit, la rend lumineuse. Elle est aussi très bien tolérée en général et est considérée comme une huile végétale neutre (pour les personnes allergiques).
  • Le macérât de carotte à l’odeur herbacée qui donne bonne mine (et qui prépare au bronzage apparemment/jamais testé pour ça) !
  • L’huile de calophylle (ou tamanu) est puissante et multifonction : eczéma et circulation sanguine notamment. Elle est à diluer.
  • L’huile de chanvre ou celle de cameline sont nourrissantes. Je les achète à consommer et je fais parfois des baumes avec.
  • Le macérât d’arnica pour les coups et les problèmes de dos ou de muscles.
  • Le macérât de millepertuis est anti-inflammatoire. J’en fais plutôt des baumes. Elle est photosensibilisante alors attention à l’exposition au soleil après en avoir mis.
  • L’huile de jojoba (qui est une cire) est sûrement une de mes préférées : elle matifie les peaux acnéiques ou à tendance grasse (ce n’est pas une blague!), elle régule le sébum, elle est très neutre, peut être utilisée pour tout le corps en massage. Elle restera un peu nourrissante malgré son toucher sec.
  • L’huile d’amande douce est nourrissante et pénètre bien la peau, parfaite pour des massages (pour les femmes enceintes par exemple).
  • L’huile de rosier muscat est cicatrisante et très riche pour les peaux sèches et/ou matures.

Il y a plein d’autres huiles et macérats intéressants (calendula, argan, pépin de raisin) qui valent le détour selon ce que vous souhaitez faire. C’est globalement très tourné vers la dermato et la cosméto mais pas que.
On les choisit évidemment certifiées biologiques, et on fait attention à ce qu’elles soient pures. J’aime bien le laboratoire Altho (surtout pour celle de noyau d’abricot où je vois clairement la différence), et Saint-Hilaire. Aroma-zone est assez inégal sur la qualité de ses produits paraît-il mais je suis globalement satisfaite pour peu que ce soit BIO.

 

aloe-2163120_1920

L’aloe vera – fraîcheur, fraîcheur, fraîcheur !

Ma deuxième solution, produit que vous trouverez tout le temps chez moi, c’est l’aloe vera. Je pense qu’en branche, et frais, il est très efficace mais par praticité je l’ai en pompe au réfrigérateur (il s’y conserve mieux). Pur’Aloe en propose un très bien et se trouve facilement. Il sert en cas de peau attaquée par le soleil ou irritée. Testé et approuvé sur des cas de crises de dermite séborrhéique. Quand j’ai la peau qui est toute rouge et qu’il fait chaud, je me tourne vers lui.

 

teacup-2325722_1920

Les plantes en tisanes/décoctions – phytothérapie quand tu nous tiens

En troisième place, je nommerai les plantes. Chacune est dotée de propriétés et il me semblerait malvenu de vous faire un topo car je m’y connais à peine. Je suis moi-même conseillée sur le sujet. Je sais que la menthe (poivrée ou verte) est très efficace pour les maux de ventre type digestion difficile (néanmoins pour du reflux gastrique il vaudrait mieux l’éviter). Idem pour le fenouil. Le thym est bon pour faire remonter la tension et il permet de lutter contre les maux de l’hiver. Les feuilles de framboisier sont les amies des femmes. La sauge également. L’ortie est légèrement dépurative et reminéralisante, amie des femmes également. Il me vient à l’esprit de vous prévenir sur les précautions à prendre… Les plantes ne sont pas inoffensives. Tout comme les huiles essentielles, il faut se renseigner et en cas de pathologies reconnues, prendre l’avis d’un professionnel de santé. Je ne dis pas que les tisanes ou décoctions sont sans danger, mais qu’elles permettent de se soigner autrement !

 

cornflower-2356075_1920

Les hydrolats – l’eau de distillation oubliée

Enfin, il y a les hydrolats, obtenus durant le processus de fabrication des huiles essentielles. Ils contiennent des molécules aromatiques mais à faible dose. Ils sont donc utilisables sur les enfants, les bébés, les femmes enceintes (attention pas tous !). Chez moi, pour « nettoyer » la peau au quotidien, j’ai l’hydrolat de rose, celui de fleur d’oranger (qu’on peut mettre dans de l’eau pour calmer les angoisses ou faire glisser quelqu’un vers le sommeil). J’ai aussi celui de camomille romaine pour les peaux très fragiles. J’utilise de l’hydrolat de menthe verte ou de menthe poivrée en été dans l’eau que je bois pour me rafraîchir. Je les prends BIO et chez Essenciagua car j’ai confiance en ce labo. L’hydrolat de bleuet est super pour les yeux et les paupières. Enfin, récemment j’ai pris chez Aroma-zone de l’hydrolat d’hamamélis pour un spray pour le cuir chevelu.

Veillez à vérifier la composition, il ne doit y avoir que la plante et ses actifs, pas de conservateurs (surtout pour l’ingestion et pour les applications sur les yeux).

 

Les mots de la fin

Je vous recommande le très bon livre d’Anne-Laure Jafrello pour l’utilisation des HE, des HV et des hydrolats pour les petits. Par extension, ses conseils peuvent parfois être retenus pour les adultes et notamment la femme enceinte. Il vaut mieux se référer à un ouvrage sérieux quand il s’agit d’ingérer les hydrolats (sans parler des HE !).

Sinon, j’ai diminué ma dose d’HE de tea tree dans la lessive et parfois je n’en mets plus. Je diffuse peu en ce moment mais je n’ai pas peur de le faire car j’ai lu un très bon ouvrage sur le sujet de Dominique Baudoux afin de doser correctement les synergies. Je le conseille d’ailleurs : Guide pratique d’aromathérapie, la diffusion (ed. Amyris). Perso, je l’ai trouvé dans la médiathèque de ma ville !

Il reste pas mal de cas où je ne vois pas comment je ferais sans les HE.

J’ai été ennuyée pour faire un lait pour le corps sans les huiles essentielles que j’utilise pour le côté antibactérien. J’ai dû remplacer par le Cosgard et j’aime moyennement ça.

C’est en tout cas une raison de plus pour moi d’entamer une formation en aromathérapie !

Et vous, quelles sont vos astuces de santé/beauté au naturel ?

Une réflexion sur “Les soins sans huiles essentielles…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s