La salade qui dépanne [recette]

…Ou comment manger du fastfood vert

Avec la reprise des cours, paradoxalement j’ai plus de temps à la maison mais je cuisine moins. J’établissais des plannings de repas avant. Maintenant je me contente de lister des idées, les ingrédients qui manqueront, et hop, je cuisine quand j’ai envie ce dont j’ai envie.

J’achète quasiment tout en brut, à moi de le cuisiner donc. Mais bon parfois la flemme, et le manque de temps, ou une autre raison m’amène à ne plus rien avoir de prêt dans la frigidaire. Récemment j’en ai eu marre de me rabattre sur les pâtes. Une grosse assiette de pâte, le soir, avant de dormir, ce n’est pas le top – pas besoin de tous ces glucides pour dormir. Et puis, j’ai eu une illumination qui s’appelle « les crudités ». Mais tous les légumes ne demandent pas le même temps de préparation.

raw-vegetables-241132_1920.jpg

Rappelez-vous que dans une alimentation « équilibrée », crudités et légumes cuits se côtoient ou se dégustent régulièrement. La moitié de notre assiette devrait être dédiée aux légumes.

J’ai donc développé une salade pas compliquée avec beaucoup de variantes. A vous de voir ce que vous aimez.

  • Un légume sous forme de crudité qui se lave/rince et se coupe rapidement/ou pas du tout ;
  • Des protéines prêtes à l’emploi (que je peux multiplier pour varier les textures) ;
  • Éventuellement une source de laitage pratique à inclure si vous n’êtes pas végétalien ;
  • Des bons gras dans la vinaigrette que je prépare dans un bocal pour m’en servir plusieurs fois (des huiles équilibrées en oméga 3, 6 et 9 comme l’huile de colza, l’huile de lin…) ;
  • De la texture, du goût et différents nutriments via des graines ;
  • Idem et variation de saveur avec des fruits secs et/ou un fruit facile à découper.

Voilà ma salade préférée que je sors dès que j’ai plus à manger, et que je prévois donc en achetant régulièrement ces aliments pour les avoir à disposition :

  • De l’endive (mais aussi des jeunes pousses, des graines germées, de la mâche ou de la roquette) ;
  • Des oléagineux qui apportent protéines et bons gras (noix, amandes, noisettes) et/ou des pois-chiche en conserve (ou encore des lentilles) et/ou un œuf mollet (en 5 minutes c’est prêt!) ;
  • Pour le laitage, ça peut être un yaourt en fin de repas, ou un bout de fromage découpé à l’arrache mais on peut trouver du calcium dans des graines germées, des fruits secs, des légumes verts (des pousses d’épinards), etc.
  • Vinaigrette prête à l’avance avec de la moutarde (j’adore la moutarde douce aux aromates de La cuisine d’autrefois en biocoop) + huile de colza (parfaite pour servir crue) + vinaigre de cidre ;
  • Graines de tournesol, sésame, courge, etc.
  • Raisins secs, pomme fraîche tranchée qui donne du croquant.

Voilà, grosso modo c’est ma salade qui dépanne, elle ne me prend pas longtemps à faire et demande peu de vaisselle si on s’organise en coupant les aliments dans un sens logique (légume lavé, fruit lavé, puis fromage par exemple).

Vous pouvez aussi envisager de prendre un moment durant votre jour de repos et découper à l’avance quelques légumes pour faire des salades mixées plus rapidement.

Cette salade se varie à volonté selon les saisons et pour le coup l’endive m’a beaucoup dépannée cet hiver. Et puis c’est moins rassasiant que les pâtes. Normalement notre portion de glucides ne devrait pas dépasser un quart de notre assiette et si elle n’est pas présente le soir, ce n’est pas mortel. A voir selon ce dont vous avez besoin mais si vous avez un peu de riz ou de quinoa (LOL, qui a du quinoa tout prêt dans son frigidaire ?), n’hésitez pas à en éparpiller une ou deux cuillères à soupe.

vegetables-1085063_1920.jpg

Vous variez les légumes et fruits selon la saison et la disponibilité.

Évidemment j’encourage à consommer autant que possible tous ces produits en agriculture biologique, ou de discuter avec votre maraîcher des traitements qu’il utilise (on est surpris parfois). Et puis si ce n’est pas le cas, ça viendra sûrement!

Et pour l’anecdote, la première salade que j’ai faite cet hiver était constituée des endives que j’achète à la base pour mon hamster. Je me suis dépannée sur ses crudités. Merci Petitou!

Bon app, et dites-moi ce que vous mangez sur le pouce quand vous n’avez plus rien de préparé !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s