Podcasts « Se sentir bien » : les habitudes

Ici on va parler podcasts, habitudes et yoga (ouuuh que c’est original) !

Hello,

Je veux partager avec vous une série de podcasts qui sort chaque vendredi et tenue par Esther Taillifet. Esther c’est une coach (notamment car elle est accroc au travail, comme elle le dit elle-même et elle a de nombreux métiers). Pour la première fois j’accroche à une personnalité motivante sur youtube et sur ses podcasts, alors je me suis dit, pourquoi garder cette pépite pour moi ?

headphones-407190_640.jpg

Voilà sa chaîne youtube (il faut cliquer !), ses podcasts. Son site s’appelle Se sentir bien. CQFD. Saviez-vous qu’au Canada francophone on dit baladodiffusion ?

fenouillet

Une de mes photos qui m’inspirent « se sentir bien »

Je ne suis pas adepte des coachs de vie. Je suis plutôt du genre « je suis mon propre coach », « l’impulsion d’évoluer vient de soi-même et non pas des autres » (d’où la problématique de vouloir sauver autrui, action assez vaine), etc. Eh bien Esther est aussi d’accord avec ce principe et propose donc les podcasts dans le but qu’on fasse de l’auto-coaching ! Elle aborde avec sincérité et simplicité la confiance en soi, l’estime de soi, la relation aux autres, l’écriture, les émotions…

Elle accompagne également des personnes dans une recherche de perte de poids et fait donc des vidéos/podcasts en rapport. A prendre ou à laisser.

Je vous partage un podcast que j’ai beaucoup aimé sur les habitudes. Esther y explique comment installer des habitudes et comment en supprimer. C’est une bonne découverte pour moi. Cela fait des plusieurs années que je souhaite mettre en place de bonnes résolutions et que j’y parviens difficilement. Maintenant, je saurais comment procéder : petit à petit, en instaurant un déclencheur et une récompense.

Pour l’anecdote perso, depuis 2 mois je suis devenue une yogi débutante. Bah oui, faut pas faire des asanas de malade (asana est le nom donné aux postures de yoga), parler une langue étrangère ou avoir accès à une plage au coucher de soleil pour être yogi.

cat-814952_1920.jpg

C’est moi le matin !

4 janv (9)

Et ça c’est Petitou matin, midi, après-midi, soir et nuit. L’art de s’étirer.

Je n’aimais pas le yoga, les poses dans la nature m’énervent, je faisais déjà de la natation (30 minutes une à deux fois par semaine), je croyais que le yoga pourrait être fatiguant pour mon corps que je pensais peu souple, je savais que c’était en partie déconseillé vu mes maux de dos (donc j’y vais doucement et je me renseigne sur « comment protéger mes poignets, genoux, etc. »), j’étais plutôt adepte de l’Antigymnastique (je le suis toujours) mais ne m’y retrouvais pas pour le boost matinal.

J’avais besoin d’un coup de pied au derrière en plus de mes séances de piscine et surtout d’un élan pour ma journée sans me casser la tête à faire mes propres enchaînements (comme je le fais avec mes étirements du dos).

Résultat, je me suis « forcée » à sortir le tapis et à juste suivre bêtement une vidéo de 10 minutes. Étonnement quand je vois qu’en fait je pratique déjà le yoga avec mes étirements. Finalement, j’introduis depuis 2 mois des séances de 15, 20 ou 40 minutes selon l’envie, tant que je maintiens 10 minutes. Et j’approfondis tous les jours la pratique et la connaissance de ce qu’est le yoga. Et fait amusant, sans avoir théorisé la chose, je suis le modèle de l’habitude : je me réveille et avant de petit-déjeuner, je me brosse les dents puis je fais ma séance (éventuellement je prépare le thé à l’avance). Ainsi multiples récompenses : dopamine du sport, du petit-déj, du réveil du corps, de me sentir en forme !

Et je suis fière de moi ! Fière de mettre en route la machine et d’être sortie de ma zone de confort, fière d’avoir suivi mon instinct, fière d’avoir mis en place une habitude que je juge saine pour moi.

people-2573216_640

Best pose de yoga ever. Quand j’ai besoin de calmer le palpitant ou la tête, la position de l’enfant est la plus adéquate.

Alors, ça vous tente d’écouter un peu Esther ? Est-ce que vous vous avez mis en place une nouvelle habitude depuis peu ou souhaitez en mettre une en place, et cet enregistrement tombe à pic ? Parlez-m’en !)

PS : si vous avez Netflix, le documentaire « I am Maris » qui vient de sortir est vraiment très émouvant. Cette ancienne anorexique (bien que comme elle le dit, elle sera toujours « malade ») a trouvé sa voie dans le yoga et est devenue prof à 15 ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s