Je bois l’eau du robinet

Ou comment noyer le poisson ?

Sur Internet, il existe une flopée d’articles dans lesquels s’affrontent « boire l’eau du robinet » et « boire l’eau en bouteille« . Mes amis vivant sur l’île de Hokkaïdo, qui boivent l’eau de la source de leur village, rajouteraient l’option « boire l’eau à la source« . Je vais vous épargner le débat et vous donner directos ma décision (et les raisons évidemment).

calm-2315559_1920.jpg

Alors, eau du robinet ou eau de bouteille ? Le titre de mon article ne laisse pas la place au suspens. Toutefois, je peux avouer que j’ai beaucoup hésité il y a quelques années. Lorsque j’étais écolo-padawan, ça m’a beaucoup interrogé (et pris la tête). Je suis une adepte du compromis/me faciliter la vie/être souple. Il m’est donc souvent arrivé de ne pas trancher et de faire soit l’un soit l’autre, soit les deux. Je ne suis pas trop du genre dissonance cognitive au niveau écologique, vous l’aurez compris. À l’époque, j’utilisais un charbon binchotan pour filtrer l’eau du robinet mais les études scientifiques ne laissent pas la possibilité de me reposer dessus en toute confiance et le goût n’était pas toujours au rendez-vous. Le charbon filtre seulement une partie de l’eau. Ni les pesticides ni les autres trucs pas nets ne sont filtrés. Ainsi, j’alternais.

Puis, j’ai trouvé en Biocoop les perles de céramique de la marque Les Verts Moutons (vous ne trouvez pas que j’ai l’air d’une ménagère dans les vieilles publicités kitsch ?). Le concept m’a intrigué. Le prix était le même que celui d’un charbon binchotan, il n’y avait aucune notice fournie, et pourtant je les ai achetées. J’ai l’esprit aventureux.

Ô surprise, ô joie ! Les perles ont une durée de vie illimitée et n’ont pas de date de péremption contrairement au charbon qui est actif pendant seulement 3 mois (6 mois si vous le faites bouillir #sceptique). Premier bon point. De sorte que j’ai payé 13 euros mon lot de perle et je ne dépenserais pas un sous de plus. De plus, elles filtrent mieux l’eau : chlore, calcaire mais aussi nitrates et ammonium. Mieux, les bactéries qui composent les perles permettent d’équilibrer l’eau et empêche les bactéries délétères de se reproduire. Et le pompon c’est que les perles dynamisent l’eau – mais ce point-là est bonus, et comme je n’y comprends rien, je me contente d’en être satisfaite.

Ni une ni deux, me voilà équipée de deux bouteilles en verre (récupérées) assorties chacune de leur lot de perles.

982803234

Crédits photos : Gaël Le Bihan – Site des verts moutons

J’ai donc opté pour l’eau du robinet pour la simple et bonne raison que j’ai trouvé une façon de la purifier afin qu’elle ait meilleur goût et qu’elle contienne moins de saletés.

Pourquoi j’ai choisi l’eau du robinet filtrée :

  • Elle est moins chère même en prenant en compte le prix des perles.
  • Elle est disponible tout le temps (je n’ai pas besoin de faire de courses).
  • Les relevés de qualité de l’eau de ma ville sont bons.
  • Elle a bon goût grâce aux perles de céramique.
  • Je jette moins de plastique (le recyclage ayant des limites, mieux vaut prévenir que guérir, on ne le dira jamais assez, le déchet qu’on ne recycle pas est celui qu’on ne crée pas).
  • Je ne bois pas dans un contenant qui libère des perturbateurs endocriniens (aka le plastique).

Ce qui me met d’accord avec moi-même dans cette histoire c’est que l’eau ait réellement un bon goût après 1 an d’utilisation et qu’elle ne soit pas (trop) pleine de merdouilles (quid des hormones ?).

Par ailleurs, j’ai eu l’occasion de les tester sur une eau de robinet d’une autre ville. L’eau de cette ville est absolument immonde. Pour le coup, les perles n’ont pas été fabuleuses.

Les seuls inconvénients, s’il faut vraiment en trouver : il faut remplir la carafe. Hé oui ! C’est bête hein, mais quand la carafe est vide, il faut attendre un petit peu le temps que les perles agissent. Je n’ai aucune notion de la durée qu’il faut. En outre, si vos perles « nagent » au fond de la carafe (au lieu d’être éventuellement rassemblées dans un sachet), veillez à ne pas en boire une en vous servant un verre !

Et vous, quel choix avez-vous fait pour l’eau que vous buvez ? Connaissiez-vous les perles de céramique ? Qui a remarqué que mon sous-titre n’a rien à voir avec le schmilblick ?

Allez, à votre santé !

5 réflexions sur “Je bois l’eau du robinet

  1. Merci pour ce tuyau #lol
    envie de tester, mais moi ce qui me gêne profondément c’est le goût de l’eau du robinet.
    mais je vais tester, tu me prêtes tes perles ?
    amicalement,
    Bri

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s