Mes recettes préférées de la cosmétique solide de Stellina Huvenne

Aujourd’hui je vous livre mes recettes préférées du livre La cosmétique solide de Stellina Huvenne. Je l’ai depuis plus d’un an et j’ai eu l’occasion de faire plusieurs recettes plusieurs fois. J’aime particulièrement faire des soins solides, à la fois très waste less et minimaliste.

P1220670

Le shampooing

Recette testée et approuvée. Je fais celle « pour enfants » au macérât de calendula et avec un dosage en SCI plus faible (c’est le tensioactif qui permet de laver les cheveux). Je l’ai offert à plusieurs personnes et toutes ont été ravies ! Un de mes filleuls en est hyper fan. Et il a réconcilié sa maman avec le lavage de cheveux. Il est sans huile essentielle. C’est pratique.

L’inconvénient très minime est que mon moule en forme de fleur est assez large. Quand je finis le shampooing, il se casse en deux et devient peu utilisable. A l’occasion je testerais un moule différent.

Il y a plusieurs autres recettes de shampooing dans le livre et si je n’ai pas tout testé c’est que je n’ai pas forcément les ingrédients (et j’hésite souvent à acheter un ingrédient pour une seule recette). De plus, cette recette me satisfait. Néanmoins, la variété de recettes est super pour concocter pour d’autres personnes.

20191130_112059blog

Le dentifrice

Pendant plusieurs mois j’ai confectionné une poudre que je mettais sur ma brosse à dent. Elle était très pratique, facile à confectionner et à utiliser. Mais la poudre est moins facile à transporter qu’un « bloc » alors j’ai testé la recette du dentifrice solide. Il comporte un peu de SCI, du charbon pour la santé des dents, du carbonate de calcium plus doux que le bicarbonate de sodium… Et je le parfume à l’huile essentielle de menthe verte ou de citron. Quand je le fabrique, je le verse dans une boîte pour qu’il soit manipulable et transportable (j’ai récupéré une petite boîte en métal). Je frotte ma brosse à dent humidifiée sur le bloc et c’est parti pour 3 minutes de brossage. J’aime particulièrement son goût qui ne reste pas sur la langue contrairement au dentifrice classique et le fait qu’il ne mousse pas excessivement. Il me dure très très longtemps en plus ! Je dois avouer que je l’utilise en alternance avec un dentifrice classique (juste parce que des fois j’ai la flemme d’être bizarre de bon matin et d’avoir de la mousse noire aux babines).

Le masque pour cheveux

Offert régulièrement à des proches. Il contente mais le retour que j’ai eu c’est qu’il est très gras (beurre de cacao) et donc difficile à rincer sans laver les cheveux 2 fois. La recette est donc à améliorer car j’intervertis souvent des huiles végétales entre elles. De plus, je n’achète plus de beurre de cacao, donc je vais devoir trouver une alternative !

Mes bémols sur ce livre

Dans mon optique minimaliste, je remets en question régulièrement ce que j’achète pour me faire mes soins. Je dois dire que la variété d’huiles végétales donne envie de tester et de cuisiner un peu avec toutes. Mais dans cet ouvrage ce qui me pose le plus de souci c’est le beurre de cacao. Depuis mon premier pot acheté il y a plusieurs années, je n’en ai jamais racheté. Je trouve cette denrée très précieuse et assez onéreuse. En faire des baumes avec des quantités impressionnantes n’est pas ce que je souhaite. J’ai trouvé une alternative en mettant plus de cire d’abeille et en mettant une dose de fécule (de maïs par exemple). Malgré tout, certaines recettes me sont donc inaccessibles. A moi de racheter du beurre de cacao, de qualité (!), ou d’éviter ces recettes.

Ensuite, je trouve dommage de ne pas trouver d’explications sur les ingrédients – ce qui pourtant permet de comprendre l’intérêt de certains et de les substituer aisément.

Une autre chose notable est qu’il y a des barres lavantes qui seraient très intéressantes pour remplacer le savon. Je commence seulement à m’y intéresser afin d’alterner avec des savons saponifiés à froid (de ma savonnière).

Si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à lire mon article sur le superbe ouvrage de Sylvie Hampikian pour faire des crèmes et des baumes soi-même. Avec ces deux livres, je fais presque tout ! Il me manque les savons mais je n’y tiens pas et d’autres le font très bien 🙂

Avez-vous déjà tenté la cosméto solide ? Connaissez-vous ce livre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s